15 mars 2016

Stage l’Acteur face à la camera du 18 Avril au 6 Mai 2016

222c038e5fd26d449cc405c5b2db99d6Stage l’Acteur face à la camera du 18 Avril au 6 Mai 2016

CIE AVRIL ENCHANTE / C. HUBEAU
06 60 11 38 79
catherine.hubeau@gmail.com

La Compagnie

L’ACTEUR FACE A LA CAMERA

STAGE DE 90H au CENTQUATRE

Du 18 Avril au 6 Mai 2016

Profil professionnel des stagiaires : Comédiens souhaitant se diriger vers des projets cinématographiques ou télévisuels. Acteurs de cinéma désirant consolider et approfondir leur technique. SUR AUDITION UNIQUEMENT.

OBJECTIFS

Améliorer sa qualité de jeu face à la camera et affiner sa construction du personnage. Grâce au retour sur image, établir un dialogue avec lui-même sur son propre fonctionnement et être en mesure de mieux se préparer, afin d’être en harmonie avec le metteur en scène sans abandonner sa propre créativité. Répondre sur le moment à des indications contradictoires ou nouvelles. Se laisser surprendre. Mieux se révéler dans les castings. Accepter l’inattendu, la découverte, le lâcher prise. Pour être à la fois centré et disponible. Vivre pleinement dans la réalité du moment. 
Un directeur de casting viendra une journée conseiller les acteurs sur leur façon de se présenter, leur CV, leurs bandes démo, et fera faire des exercices pour entrainer les participants à mieux réussir leurs castings.
 En quoi la méthode de Meisner peut-elle être utile ? Elle démultiplie nos facultés d’attention et notre réactivité. Il ne s’agit pas d’en faire un but, mais c’est un formidable outil pour être disponible et vivant dans le moment présent. Pour être libre de ses réactions et laisser son instinct parler.

Pendant le stage nous filmerons tous les jours. Quinze jours après le stage chacun aura une copie de tous ses rushes. Un soin particulier est porté aux lumières. 
Les improvisations et le travail sur des scènes de films permettront aux acteurs de se ressourcer. En prise directe avec les réalités professionnelles, grâce aux exercices de Meisner et au travail filmé chacun pourra stimuler son imaginaire, gagner en confiance dans son jeu, mieux se préparer et être ainsi complètement ouvert et à l’écoute au moment du tournage.

Pré-requis, expérience professionnelle : au moins deux ans d’expérience dans la profession.

Durée totale : 90 heures / 15 jours

Effectif maximum : 12

Durée hebdomadaire : 30 heures

Lieu de formation : Le CENTQUATRE – 104 rue d’Aubervilliers – 75010 Paris

Interlocuteur à la disposition des stagiaires : Catherine Hubeau

Tél. : 06 60 11 38 79 E-mail : catherine.hubeau@gmail.com
Les stagiaires n’ayant pas droit à l’Afdas peuvent bénéficier d’une bourse

Dates précises : du 18 Avril au 6 Mai 2016
Jours d’interruption : les samedis et dimanches

Horaires : 13H-19H

INTERVENANTS

Olivier NOLIN Réalisateur de longs métrages

Catherine HUBEAU Comédienne et metteuse en scène

Un directeur de casting reconnu viendra entrainer les acteurs et leur donner conseil sur leurs bandes démo, photos et présentation.

Les stagiaires sont filmés tous les jours.

PROGRAMME

Par un entraînement journalier, l’acteur va découvrir la réelle spécificité de son travail face à la caméra et perdre ses appréhensions.

Découvrir et surmonter les contraintes du jeu face à la caméra.

Construire son personnage et adapter sa préparation en fonction de ses “choix actifs” et des circonstances données.

Grâce aux visionnages établir un dialogue avec lui-même sur son propre fonctionnement et être en mesure de mieux se préparer afin d’être en harmonie avec le metteur en scène sans abandonner sa propre créativité.

Se familiariser avec le vocabulaire et les contraintes techniques. (Les différents plans d’une même scène. Respect des raccords. Faire exister un hors champ. Le jeu à la camera”)

Se servir des impératifs techniques pour révéler des aspects de son personnage.

Agir avec précision dans le cadre. Sentir les plus légers mouvements de la camera.

Définir de façon détaillée l’idée maîtresse, la tâche principale, le fil conducteur, les fragments et les diverses tâches à accomplir.

Garder le fil de son personnage malgré le morcèlement du tournage.

Mieux se connaître pour mieux proposer de multiples possibilités aux metteurs en scènes et réalisateurs.

Répondre sur le moment à des indications contradictoires ou nouvelles.

Abandonner ses idées préconçues sur le personnage. Se laisser surprendre.

Entraîner sa faculté d’adaptation.

Mettre en jeu sa concentration même dans un environnement perturbateur, comme c’est souvent le cas en tournage.

Mieux se révéler dans les castings.

Accepter l’inattendu, la découverte, le lâcher prise pour être à la fois centré et disponible.

Redécouvrir sa spontanéité face à son partenaire. Vivre pleinement dans la réalité du moment.

D É R O U L E M E N T DU S T A G E

Chaque journée de travail comprend :

Exercices : mobilisation de l’énergie, développement de l’imaginaire, écoute, improvisations.

Utilisation de techniques comme la technique de Meisner pour développer l’écoute du partenaire, être présent dans le moment.

Entraînement : jeu de l’acteur face à la camera.

On aide l’acteur à se familiariser avec les contraintes techniques d’un tournage. Tournage de différents plans d’une même séquence.

Plans généraux et plans rapprochés ; plans séquences ; champs contrechamps.

Les places précises, les raccords ; les impératifs de lumière, de cadre, de prise de son.

Jouer en regardant un point censé être le partenaire. Jouer dans un espace très restreint avec des gestes précis imposés tout en gardant sa spontanéité.

Rejouer plusieurs fois une même scène avec des contraintes techniques différentes sans perdre sa spontanéité.

Comment l’acteur adapte son jeu à ces différents paramètres et met cette faculté d’adaptation au service de son personnage.

Travail sur des personnages de film. On utilisera comme support des scenarios existants.

Préalablement au stage les acteurs, en accord avec les intervenants, auront choisi les scènes qu’ils travailleront.

1ère semaine

Premier jour. Exercices de lâcher prise, improvisations et réponses aux questions que se posent les acteurs sur « comment se préparer à un tournage ».

Exercices de la Technique de Meisner : pour être à l’écoute du partenaire et gagner en disponibilité.

Deuxième et Troisième jour Improvisations à deux filmées. Visionnage.

Quatrième et Cinquième jour. Exercices de Meisner : disponibilité de l’acteur avec un passé immédiat. Improvisations à deux filmées.

Exploration du script, des situations, des actions. Construction du personnage et choix actifs

2e semaine

Premier, deuxième et troisième jour. Improvisations et exercices. Exercices de lâcher prise et d’écoute du partenaire (Technique de Meisner). Exercices sur l’imaginaire, lectures de textes sur le moment. Improvisations à thèmes sur les “actions”. Certaines seront filmées. Tournage de courts fragments demandant une inspiration “éclair”, une concentration créatrice rapide. Visionnage et commentaires. Tous les exercices filmés sont visionnés avec les stagiaires sur grand écran.

Quatrième et cinquième jour. Poursuite du travail de répétitions et de prises de vues. On aide l’acteur à trouver des choix actifs par rapport à la scène qu’il travaille. Travail sur les scènes : répétitions techniques et tournage. Approfondissement des situations et du travail de préparation. Visionnage et commentaires.

3e semaine

Premier, deuxième, troisième et quatrième jour.

Prises de vues et contraintes techniques. Pendant les réglages de lumières nous continuerons les exercices de lâcher prise et de disponibilité dans l’instant. Exercices de Meisner “avec activité”, improvisations et miroirs.

Scènes avec contraintes : comment l’acteur garde sa spontanéité tout en obéissant aux directives du metteur en scène. Comment il gère sa créativité, sa faculté d’adaptation. Tournage de différents plans d’une même séquence en évitant la mécanisation, l’anticipation. L’acteur va rejouer plusieurs fois une même scène avec des contraintes techniques différentes sans perdre sa spontanéité. Visionnage.

Cinquième jour. Comment être soi face à la difficulté, dans les castings. Dépasser ses blocages. Simulation de casting (les textes auront été donnés deux jours auparavant) et casting avec textes distribués le jour même (préparation instantanée) Visionnage et commentaires. Explications sur la meilleure façon de se présenter, les CV, les photos, les bandes démos. Les démarches.

Bilan de fin de stage.

MOYENS PEDAGOGIQUES ET TECHNIQUES

Supports fournis aux stagiaires :

Textes des scènes travaillées au cours du stage.
Documents pédagogiques d’information

Moyens techniques à la disposition des stagiaires :

Une caméra – SONY PMW-EX3 haute définition
Arri-french flag volet camera
Perche / Micros directionnels de studio Sennheiser MHK416P48U
Lumières : 6 mandarines et projecteur Julia / Gobos. 2 boites à lumière/ Bras magiques
Moniteur numérique de plateau pour le tournage
Enregistreur SONY pour l’enregistrement des rushes. Sur disque dur.
Vidéoprojecteur Benq pour le visionnage

Modalités d’évaluation :

Environ 20 H de rushes seront filmés pendant la durée du stage
Ils seront donnés aux stagiaires après le stage.
Un bilan personnel de stage clôturera la formation.

L’équipe pédagogique :

Catherine Hubeau : Actrice et metteur en scène
A tourné dans de nombreux films et téléfilms. Après avoir débuté à la Comédie Française, elle a travaillé avec Andréas Voutsinas puis avec des membres de l’Atlantic Theater de David Mahmet à New-York et avec Scott Williams. Au théâtre, elle a joué sous la direction de M. Maréchal, J. Rosner, J-L. Barrault, G. Vergez, A. Voutsinas, J-P. Lucet, J. Dexter, des pièces de Giraudoux, Corneille, Weingarten, Shakespeare, Strindberg, Anouilh, Gombrovicz, Brecht, Eudes Labrusse… A mis en scène “Nina, c’est autre chose” de M. Vinaver ; “monsieur Butterfly” d’Howard Buten ; “La leçon de violon” de N.Arnoux ; « Train de Pluie » d’après des textes de Daniel Keene et Gilles Segal ; « Fugue en la mineur » de C. Tullat. Dirige la Cie Avril Enchanté qui prépare actuellement une création à partir de récoltes de paroles, intitulée “Paroles d’Avril”.

Olivier Nolin : Réalisateur de longs métrages
A travaillé en tant qu’acteur avec Jean Vilar et au cinéma avec Michel Deville. Elève de Andréas Voutsinas. Scénariste et réalisateur : L’ECOLE EST FINIE, produit par Ariel Zeïtoun, Gaumont et la participation du Ministère de la Culture. UN JOUR OU L’AUTRE, coproduction franco-belge avec la participation du Ministère de la Culture. Avec Daniel Olbrychski, Nicole Calfan, Marthe Villalonga. Sélectionné au Festival International du film romantique de Cabourg. A écrit et réalisé plusieurs CDROM dont “Michel Ange”, Millia d’Or 96. Prépare actuellement un long métrage.

Quelques retours des stages précédents :

“J’ai pour ma part pu apprendre comment dépasser de manière très rapide des blocages relatifs au travail de l’acteur… et expérimenter un jeu qui repose sur l’interaction avec son partenaire. Le lâcher-prise, allié à une analyse approfondie et intelligente des scènes avec Olivier et Catherine, m’ont permis d’aller très en avant dans mon jeu et de connaître de véritables moments de plaisir, d’une intensité rare” – Florence
“Véritable moment de rencontres, remises en questions et amélioration de mes techniques de comédienne et de mon outil de travail. J’en ressorts pleine d’énergie, d’envie et de plaisir de jeu. J’aurai aimé que cela dure plus longtemps afin de fixer et d’intégrer tous ce que vous m’avez enseigné” – Dominique
“J’ai profondément apprécié le travail que vous proposez sur la créativité secrète de l’acteur”.
“Votre façon de nous faire travailler l’à propos comme un musicien fait des gammes.”
“La relecture du texte, parfois à rebrousse poil. L’art d’ancrer des « secrets » dans un geste, un objet.”
“La qualité de votre regard sur les gens et sur les oeuvres est d’utilité publique !” – Marianne